Mathématiques 1re secondaire

Je suis à choisir le matériel de mathématiques que ma fille utilisera lorsqu’elle aura fini sa 6e année (seule matière pour laquelle elle est un peu en retard)  J’ai feuilleté Panoramath, À vos maths, Perspective mathématiques, je n’arrive pas à me décider.  Puis en visitant les sites des maisons d’éditions, j’ai découvert un nouveau cahier d’apprentissage Point de Mire des éditions CEC.  Un cahier d’apprentissage est un cahier avec les savoirs (notions théoriques à apprendre) et les activités (exercices à faire).  La seule chose qu’il n’y a pas par rapport à un manuel est les mises en situation pour mettre en contexte les apprentissages.  Mais il y a de la résolution de problèmes ainsi que des situations-problèmes.  Tout est conforme au nouveau programme et complet.  Le cahier fait environ un pouce d’épais et le guide contient 200 reproductibles supplémentaires.  Il est spécifié, sur le cahier, qu’il peut être utilisé seul ou en complément avec un programme de base, ce qui m’a été confirmé par la déléguée pédagogique. Il est coloré, il ressemble beaucoup au nouveau cahier de maths de Panoramath mais en double épaisseur.

J’ai entendu parler aussi des cahiers Brault et Bouthillier et Sofad, qui sont, si je ne me trompe pas des cahiers en noir et blanc.  Ça je sais que ce ne sera pas assez vivant pour ma fille.

Je voulais donc savoir si certains d’entre vous utilisaient Point de Mire depuis septembre et ce que vous en pensiez.  Les mathématiques ne sont pas la matière forte de ma fille.  Elle y réussit bien, mais est assez lente.  De plus, mais encore là je peux me tromper, je ne crois pas qu’elle visera une carrière en sciences.  Elle est beaucoup plus du type artistique.  Donc je crois que ce cahier pourrait être amplement suffisant pour couvrir le programme et cheminer vers le DES.

Croyez-vous que je me mets le doigt dans l’oeil que de penser que ce cahier d’apprentissage est suffisant pour son année?  Est-ce que je nivelle par le bas au point de lui nuire?

Advertisements

Bilan en vue de la 2e secondaire

Bon j’imagine que l’heure des bilans est arrivée.  Je trouve ma fille malheureuse avec son programme d’Histoire et je trouve les milliers de fiches de son programme de géo bien redondantes.  Nous avons pris du retard dans ces deux matières.  Alors je coupe dans les fiches en géo, mais on garde le manuel que l’on trouve attrayant et intéressant.  On ne garde qu’une sorte de fiches et le cahier d’exercices.  Pour l’an prochain, je vais peut-être pencher pour Parallèles un cahier d’apprentissage de la même compagnie Chenelière. Parallèles - 1<sup>er </sup>cycle (2<sup>e</sup> année)  Je suis en réflexion et j’ai le temps.  Mais cette année nous continuons avec notre manuel.

En histoire, j’avais acheté un cahier d’apprentissage au symposium de juin, toujours aux éditions Chenelière:  CHRONO.  Chrono -  1<sup>er</sup> cycle (1<sup>re</sup> année)  Mais ma fille avait préféré à ce moment le manuel Regards sur les sociétés qui est aussi très beau.  Seulement elle n’aime pas, encore une fois, les longues fiches à remplir en plus du cahier d’exercices qui, contrairement au manuel, est vraiment terne.  Je suis revenue à la charge avec CHRONO car je trouvais ma fille découragée.  Comme c’est une matière qui n’est pas dans sa ligne de tire pour le futur, je me disais qu’un simple cahier d’apprentissage, bien que moins complet, ferait sûrement le travail.  Elle a décidé de vaincre sa peur du changement et de se tourner vers ce nouveau cahier.  J’ai fait la nouvelle répartition de la tâche et même en recommençant le chapitre déjà terminé avec l’autre programme, elle finit à la 39e semaine et sans se presser et sans travailler trop fort.  Je crois que sa progression sera plus évidente et cela la rassurera et l’encouragera, même si cette matière reste une matière détestée par Lucie-Maud.

LIVRES COUP DE COEUR!

Laissez-Passer (secondaire 1, éd. Grand Duc): Programme de français québécois complet et facile à utiliser.  Quelqu’un aurait-il les reproductibles de secondaire 2???  J’ai les manuels de l’élève, le cahier d’exercices, les manuels de l’enseignant, mais il me manque les reproductibles pour l’an prochain.

Galileo (secondaire 1, éd. CEC) : Programme de science intéressant, facile à utiliser, avec des expériences pas compliquées et en lien direct avec les notions à voir.  J’ai déjà commencé à me procurer le matériel de 2e secondaire.  J’aurai le programme complet en janvier.

La cellule qui se mange

Dans le livre de science de ma fille (Galileo 1re sec.) il y a une leçon sur la cellule et deux activités amusantes pour clore le chapitre: des bulles de savon pour expérimenter la perméabilité de la membrane cellulaire et la cellule qui se mange.

Comme nous avions déjà travaillé sur la cellule avec une autre famille il y plusieurs mois, nous avons invité cette famille à venir faire ces deux activités avec nous.

Premièrement du savon à vaisselle et de l’eau dans un plateau de service.  L’enfant souffle avec une paille et forme des bulles.

            Ensuite il faut sortir la paille de la bulle et la rentrer de nouveau dans la bulle sans la faire éclater et souffler ainsi de nouvelles petites bulles dans la grosse.

Alors la membrane cellulaire laisse passer des choses sans éclater, pour cela elle va changer de forme légèrement.  Ensuite on peut voir qu’à l’intérieur de la cellule, il y a des ‘choses’ qui bougent et se promènent, ici nos petites bulles.

Ce qui est amusant, c’est que malgré le fait que ce projet soit dans un manuel de première secondaire, même les petits ont pu participer.

Ensuite on a laissé les enfants faire une bataille de bulles tous ensemble avant de passer à la prochaine activité.

Enfin, les enfants ont fabriqué une cellule mangeable, dont le cytoplasme était du JELLO au citron et les organites des jujubes, des réglisses et des jellybeans.  Nous avons mis cela dans des sacs Ziploc en prenant soin de préciser que le sac était une membrane cellulaire particulière, car elle ne laissait rien passer.  Après une nuit pour laisser prendre le JELLO, nous avons mangé notre cellule au déjeuner.

S’habituer à la somme de travail du secondaire

Deux personnes doivent s’y habituer: le  »prof » et l’élève.  Je fais la planification de ce qui doit être fait chaque semaine pour finir d’ici juin tout le programme de secondaire 1.  Donc si ma fille ne finit pas le travail dans le temps donné, elle doit le finir durant la semaine en devoir.  Ce à quoi ELLE n’est pas habituée.  Et elle a donc de la difficulté à planifier son temps.  Peut-être est-ce que je donne trop de travail pour la période de temps allouée, cela est très possible.  Je devrai jauger avec les semaines si j’exige trop de travail, ou si c’est convenable.  Mais elle doit apprendre à travailler un peu plus vite et efficacement, ce qu’elle n’est pas: rapide et efficace.  Elle aura donc à prendre un rythme de croisière qui prendra certainement quelques semaines à acquérir aussi.

Pour l’instant, elle ronchonne plus qu’elle ne travaille.  Ce nouveau rythme, elle s’en passerait.  Ma patience face à mon ado ronchonneuse n’est pas extensible…Il faut passer au travers ensemble de cette période de transition.  Mais il reste que habitude ou non, la somme de travail au secondaire est nettement plus importante qu’au primaire.

J’ai un problème

Quand mon chum m’entend commencer une phrase comme ça, il est toujours découragé.  «Bon c’est quoi ton problème?»  Il trouve toujours que je m’en fais avec des riens et que mes problèmes sont habituellement bien simples à résoudre.

Alors voilà, je vous l’expose, peut-être saurez-vous me conseiller:

Nous faisons l’histoire avec une autre famille, nous avons commencé au Big Bang et nous suivons notre chemin.  Nous arrivons à la sédentarisation en septembre.  Je fais de la géo avec mes enfants en faisant le tour des continents, en cuisinant les pays, en suivant les voyages de mes parents.  Je fais de la science avec tous mes enfants, je trouve cette façon plus amusante et dynamique.  Finalement il n’y a qu’en français et en maths que les enfants suivent chacun le programme de leur année scolaire respective.

Ma fille commence le secondaire et j’aimerais qu’elle fasse son année complète pour ne pas être en retard par rapport à son groupe d’âge.  On ne sait jamais ce qui peut arriver.  Au primaire, que l’enfant ne suive pas vraiment l’univers social ou la science des programmes établis ne m’inquiète pas, si il a à réintégrer l’école, habituellement il suivra sans embûche.  Mais au secondaire, je ne sais pas,  je sens que si l’enfant ne suit pas le programme, il s’en trouve vraiment décalé, que la marche pour rattraper la troupe soit trop haute.  D’où mon désir qu’elle fasse toutes ses matières de 1re secondaire.

Mais peut-elle faire les deux programmes en même temps?  Suivre le train des plus jeunes avec des projets familiaux ET suivre le programme de 1re secondaire?  Combien d’heures d’école sont nécessaires au secondaire à la maison?  Comment réussir à tout orchestrer pour 4 enfants sur les bancs d’école (eh oui ma petite qui aura 4 ans à l’automne demande, je veux dire réclame, à grands cris de faire l’école, d’apprendre ses lettres et ses chiffres, elle veut lire et écrire, je dois la nourrir)?

Je dois me pencher sérieusement sur la planification globale de mon année.  je n’en suis pas encore à la planification de chacun des programmes, j’essaie juste de voir ce que nous pourrons faire et ce que je dois réaménager ou couper (snif snif).  Vos conseils sont les bienvenus.