À propos de nous

Un beau matin, j’ai eu l’idée de rassembler d’autres blogueuses qui vivent la grande aventure de l’éducation à domicile au secondaire. Mon but était d’amasser nos billets, nos ressources et notre quotidien sous un même toit.

Nous sommes peu nombreuses à faire le secondaire. Je trouve que c’est une bonne idée de nous réunir et ainsi créer une ressource de premier plan à partager avec d’éventuels lecteurs.

Je vous invite donc à nous suivre dans cette étape de nos vies.

Je fais le saut. Peut-être me connaissez-vous déjà. J’écris le blogue Six Pieds sur Terre depuis plusieurs années et nous voilà déjà rendus au secondaire. Les journées sont souvent longues, mais les années passent vite. Je viens de fermer la porte à une partie du primaire et j’ouvre tranquillement celle du secondaire. Me revoilà remplie d’inquiétudes et de doutes, mais Skylar et moi trouverons le chemin qui nous conviendra.

Si vous accompagnez votre enfant au secondaire et que vous voulez bloguer avec nous, envoyez-moi un courriel : lesautresdelili@gmail.com

Bonne route,

Christine


Merci de l’invitation Christine!

Écrire sur le secondaire…en effet ce sera mon lot dès le retour à l’école au mois d’août.  J’ai longtemps eu peur de cette transition qui approche, mais je me calme en feuilletant les programmes et en m’appropriant le contenu.  Ce sera la première fois que je vis le secondaire à la maison, bien que j’aie deux plus vieux déjà au secondaire.  Et avec 3 autres enfants plus jeunes, le défi sera grand.  Mais avec mes 11 ans d’expérience d’école maison, je crois que je vais y parvenir et même aimer ça.  Enfin pouvoir aller plus loin sur les sujets, explorer en profondeur les thèmes, parler un langage d’adulte…  Est-ce qu’on peut sauter l’été et plonger dans l’automne tout de suite? 😉

À bientôt

Katherine


C’est avec grand plaisir que je me joins à cette équipe d’amies bloggeuses.

Ici, nous avons déjà les pieds dans le secondaire. En septembre ma fille en sera à sa deuxième année et mon fils à sa troisième année, mais en adaptation selon, ses besoins.  Je n’ai rien oublié des craintes qui m’habitaient à nos débuts, aux questions à savoir si j’avais les capacités d’accompagner mes enfants aussi loin.  Puis avec la recherche des programmes et une année de secondaire régulier derrière la cravate, je peux honnêtement dire que, malgré que ce ne fût pas chose facile, ce fût une année ou j’ai pu voir et enfin récolter un peu de tout ce que j’avais semé durant les années du primaire avec ma fille.  Le plus beau, c’est qu’elle désire poursuivre.  Alors je serai heureuse de partager notre cheminement avec vous.

Monique


Nous sommes une famille de 6. 

Notre projet de scolarisation a vu le jour en 2004 alors que nous avons commencé la maternelle à la maison avec notre ainée. 

Chaque école-maison est différente. La nôtre est caractérisée par le style « symétrique »: papa et maman travaillent à temps partiel et se partagent l’éducation des enfants. 

Comme plusieurs, nous manquons de temps pour réaliser tous nos projets. Nous avons donc choisit un programme clé en main (EAD) ce qui nous simplifie la vie tout en répondant aux objectifs d’apprentissage. Toutefois, avec la nouvelle aventure au secondaire, nous avons dû réviser notre style d’enseignement et dénicher plus de ressources pour poursuivre la scolarisation de notre ado. 

Internet regorge d’idées, de liens pertinents et de blogues stimulants, mais ça prend du temps… C’est donc avec joie que je me joins à ce blogue collectif qui se voudra un lieu de rassemblement et d’encouragement pour tous ceux, qui comme nous, vivent le secondaire à la maison. 

Merci et bravo à Christine, l’instigatrice de ce projet.

N.Black  

Blogue L’école maison au primaire et au secondaire


Bonjour à tous,

Je suis Sarah-Geneviève, que plusieurs connaissent sous le pseudonyme Sarahgen. Je blogue à temps partiel sur l’École de la Rivière-des-fèves, et il me fait maintenant plaisir de participer à ce blogue collectif du secondaire.

J’ai quatre enfants, deux au primaire (4e et 6e années) et deux au secondaire (fin secondaire 2). Ces derniers, jumeaux identiques, ont aussi un parcours scolaire identique. Ils présentent quelques difficultés d’apprentissage, soit un TDA (trouble de l’attention) et un TED-NS (trouble envahissant du développement non-spécifié, ou autisme atypique).  Nous venons de compléter  notre 7e année d’éducation à domicile.

Au plaisir de vous lire, mesdames les collaboratrices et surtout vous, chers lecteurs, avec vos nombreux commentaires!

Sarah-Geneviève


Bonjour! Bonjour!

Je suis Sentinelle et certaines me connaissent déjà par mon blog « le chemin du hameau » que j’écris depuis 1 an. C’est avec plaisir que je me joins à ce blog collectif sur le secondaire. Je fais l’école maison depuis déjà 12 ans et cela fait 5 ans que nous sommes les deux pieds dans le secondaire. J’ai trois enfants. En septembre, mon fils sera en secondaire 5 et à sa 2e année en formation à distance à la formation aux adultes. Il termine son DES pour se diriger vers un DEP en « conduire de machinerie lourde ». Pour sa part, ma fille sera en secondaire 4 à la maison car elle n’a pas encore 16 ans pour être à la formation aux adultes. Donc, ce sera la première fois que j’enseignerai le 4e secondaire à un de mes enfants. Et, il y a ma petite dernière qui sera en 2e année. C’est certain qu’en 12 ans, nous avons essayé plusieurs façons de travailler, plusieurs méthodes et plusieurs manuels. Mais ce que nous préférons et qui fonctionne merveilleusement chez nous, c’est les projets et l’apprentissage par la vie. J’ai bien hâte de vous en parler. Voilà c’est tout pour moi.

Au plaisir de jaser avec vous.

Sentinelle


Maman de 2 jeunes n’ayant jamais fréquenté les bancs d’école, j’en suis à notre 9e année d’éducation en famille. Après avoir tâter du programme francais, mon aîné est maintenant dans un programme américain pour l’obtention de son diplôme de secondaire. Ma plus jeune suit un programme éclectique entre le CNED pour le français et le mandarin, le programme américain en maths et sciences, avec quelques touches du programme québécois ici et là.
Les deux jeunes font beaucoup d’activités, les cadets de l’air, compétition de plongeon, natation, etc…
De façon générale, nous suivons un programme « néo-classique » fortement adapté à nos besoins et intérêts.
Cleo


Nous voici, une maman avec trois enfants qui deviennent grand!!

Nous avons commencé l’école à la maison, il y a environ 5-6 ans de cela.
Le temps passe tellement vite!! Mes deux plus vieux ont connus le système scolaire au privé, et comme ma fille éprouvait certaines difficultés, et que son estime d’elle-même était en chute libre, nous nous sommes tournés vers ce mode de vie.

Les niveaux scolaire: S en secondaire 2, É en secondaire 1 et J-N en 3 e année.

Aujourd’hui fut notre première journée d’école, et cela c’est bien passé. J’y suis allé plus doucement!!! J’avais certaines craintes, compte tenue qu’aucun n’avait le goût de reprendre.
J’ai encore beaucoup de travail, car je n’ai même pas terminé de planifier l’année scolaire. J’ai tout les manuels, mais faire la planification pour trois niveaux différents n’est pas une tache facile pour moi.

Si cela vous intéresse, je vous reviendrai sur les volumes que j’ai choisis cette année.

Natacha


Advertisements

3 réflexions sur “À propos de nous

  1. Bonjour ma fille a vécue de lourdes choses à l école intimidation etc…et tout ce que ca implique,,,elle est vraiment tres stressée maintenant et veut faire son 4 eme secondaire à la maison….que dois- je faire pour qu elle puisse finir son secondaire de la maison elle a 14 ans?? Merci infiniment à tous ceux qui peuvent me répondre,

  2. Bonjour Valérie, c’est ma première fois sur ce site. Je ne sais pas si tu as reçu d’autres réponses ou si tu as trouvé toi-même la solution vu qu’on est déjà fin mars. J’ai retiré ma fille de l’école (elle avait aussi 14 ans) il y a 2 ans. Dans son cas, anxiété et phobie scolaire, ça faisait 4 ans que je la forçais à rester à l’école (avec toute une panoplie de spécialistes pour soi-disant m’aider). La retirer a été la meilleure décision de ma vie, on fait maintenant l’école maison depuis 2 ans. Tu peux appeler à l’AQED (association québécoise de l’enseignement à domicile), ils ont des gens qui peuvent te conseiller, entre autres au niveau juridique. Il y a aussi les groupes de soutien comme les Montérégiennes dont je fais partie. De mon côté, j’ai avisé l’école et la Commission scolaire que je retirais ma fille de l’école mais j’ai aussi lâché mon travail pour lui faire l’enseignement à domicile. Parfois, ils sont coopératifs mais pas toujours. On est laissés à soi-même dans le système scolaire même quand les enfants vivent une grande détresse, le consensus des spécialistes c’est : il faut que l’enfant soit sur les bancs d’écoles peu importe son état physique ou mental. Ma fille va beaucoup mieux depuis qu’elle a quitté l’école et a retrouvé l’estime de soi. Certaines écoles acceptent d’aider, prêtent des livres scolaires et pourraient permettre qu’elle fasse ses examens de fin d’années. Il faut demander (je dirais même leur forcer un peu la main), surtout ne pas se gêner pour leur remettre leur échec sur le nez (l’intimidation c,est inacceptable) et vouloir le bien de ton enfant envers et contre tous (y compris les avis professionnels que tu pourrais recevoir). Si ça ne marche pas, il te faudra sortir du système avec ce que ça comporte d’obstacles mais c’est faisable, plusieurs l’ont fait et ont vécu ce que tu as vécu avec ta fille. Je pense que tu peux avoir accès aux livres de la formation à distance mais elle ne pourra probablement pas faire les examens à cause de son âge (si je ne m’abuse, ça prend 16 ans pour suivre le programme et être noté mais sinon, je crois qu’on peut acheter les bouquins). Éventuellement, elle pourra alors faire ses examens, etc. Bref, je te conseille d’appeller l’AQEC ou un groupe de soutien de ta région, ce sera plus facile pour toi d’avoir de l’information en parlant directement avec quelqu’un, il y a tellement de points à aborder!

  3. WOW!! Je suis tellement contente de tomber sur ce blog! Nous entamons le secondaire à la maison cette année…et il faut que je me conditionne à prendre de grande respiration 😉
    Au début de notre aventure, j’avais trouvé beaucoup de réponses et de soutien dans les forums de l’AQED..mais pour le secondaire je sentais bien seule. Je ne pars pas de zéro, j’ai une bonne idée de ce dont nous avons besoin et de ce qui nous ressemble mais…il reste des doutes. Et le groupe de soutien de mon secteur semble composé de jeunes familles, mon ado ne s’y retrouve pas tant que ça.
    Hâte de vous parcourir de façon plus régulière!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s